quinta-feira, junho 14, 2007

tire seus sapatos...

On s'est connu
En bas des marches
Du palais Tout en bas de l'escalier de glace
Tes pieds dansaient nus sur la neige
Et tu chantais cet air plein de malice et de grâce
Ôte maintenant Tes souliers Et chausse à ton pied
Quelques pelotes de nuées Car ici désormais
Est la demeure d'un ciel La demeure d'un ciel
On a monté Toutes les marches Du palais
Jusqu'en haut de l'escalier de glace Un ingénu
Nous attendait Et nous a mariés
Parmi les oiseaux sauvages Ôte maintenant
Tes souliers Et chausse à ton pied
Quelques pelotes de nuées Car ici désormais
Est la demeure d'un ciel
La demeure d'un ciel

La Demeure D'Un Ciel
Camille

 

*

Nenhum comentário: